Que faire à Tokyo ?

Mon voyage au Japon a commencé par la ville de Tokyo. J’étais à la fois impatiente de découvrir cette ville et pleine d’appréhension de me retrouver dans un minuscule appartement et de devoir raser les murs, tant on dit que celle ville est pleine à craquer. Finalement tout s’est bien passé. Tokyo regorge de choses à découvrir.

Tokyo Skytree

Vous ne pourrez pas visiter Tokyo sans passer faire un tour au Tokyo Skytree. La plus haute tour du Japon, elle mesure plus de 630 mètres. Située dans le quartier de Sumida à Tokyo, elle comporte 29 étages et propose différentes activités à l’intérieur. Vous trouverez un théâtre, des restaurants, un shop, un sol de verre, très petit… Comparé à la tour CN à Toronto, la plateforme de verre de la Tokyo Skytree est moins impressionnante. Mais la vue à 360° est magnifique ! Je vous conseille d’y aller pour le coucher du soleil, vous aurez de magnifiques photos ! Et vous pourrez ensuite dîner ou boire un verre sur place.

La tour Tokyo Skytree est ouverte tous les jours de 8h à 22h chaque jour, dernière admission à 21h. Les heures peuvent changer pendant les vacances de fin d’année. Il y a deux étages, l’un à 350m et l’autre à 450m. L’étage le plus haut est plus petit. Pour accéder à l’étage 350 le prix du ticket est de 16€ prix adulte valable le jour même. Il y a des réductions pour les enfants jusqu’à 17 ans. Pour accéder à l’étage 450 uniquement c’est 8€, avec réduction pour les enfants également. Il existe aussi des tickets coupe-file, à 23€ pour l’étage 350 et à 31€ pour visiter les deux étages, réduction pour les enfants jusqu’à 11 ans. Nous concernant, il n’y avait pas la queue ce jour là, l’hôtesse nous a donc conseillé de prendre les billets simples.

Senso-ji

Senso-ji est un temple bouddhiste dans le quartier d’Asakusa. C’est le plus vieux temple de Tokyo. De nombreux japonais s’y retrouvent toute l’année. Le dimanche notamment ils viennent en famille pour prier et ont différents rituels. Comme celui d’accrocher des vœux dans le temps ou de jeter des pièces dans des boites après avoir fait un vœu. La tradition veut que les japonais se lavent d’abord les mains avec le point d’eau du temple avant de prier ou de faire un vœu.

Une fois dans le quartier profitez en pour la rue commerçante Nakamise, où vous trouverez tout un tas de restaurants et de boutiques souvenirs. Dans le quartier il y a pas mal de jeunes japonais en boxer très souriant et avenants ! Ne soyez pas étonnés, ils vous proposent gentiment leur service de « porteur ». En effet, ils peuvent vous faire visiter le quartier sur des espèces de char à roulette. Je n’ai pas souhaité me faire promener là-dessus, il faisait très chaud et rien qu’à l’idée de les savoir en train de courir sous la chaleur pour me promener me dérangeait vraiment… Cependant j’ai discuté avec l’un deux qui parlait très bien français et il nous a conseillé de nous promener derrière le temple Senso-ji puisque c’est le quartier historique des Geishas de Tokyo. Il y a plusieurs personnes qui se baladent en habit traditionnel dans le secteur, donc difficile à dire si j’ai vraiment croisé une geisha. Je ne pense pas puisque les geishas sont moins de 200 dans tout le Japon à ce jour. Et elles sont principalement situées dans le quartier de Gion à Kyoto.

Kokyo, palais impérial 

Dans le quartier de Chiyoda, découvrez Kokyo, le palais impérial. C’est la première résidence de l’Empereur du Japon, actuellement il s’agit de lEmpereur Akihito et de sa femme, l’impératrice Michiko. Entourés de magnifiques jardins, vous pourrez admirer la résidence de loin puisque l’accès est interdit au public. Sauf deux fois pas an à la date d’anniversaire de l’Empereur le 23 décembre et le 2 janvier pour le Nouvel An où l’Empereur et sa famille viennent saluer le public derrière les vitres blindées de la véranda principale. Me concernant je me suis promenée dans les jardins en faisant le tour à plusieurs reprises pour savoir comment me rendre jusqu’à la résidence, avant que je comprenne que l’accès était restreint et uniquement le matin avec un guide… Il me semble que l’on peut accéder à une partie de la résidence Donc ne perdez pas votre temps comme moi, sachez-le dès le départ ! Seuls les jardins de l’est sont accessibles au public gratuitement.

Quartier de Shibuya

Il s’agit de l’un de mes quartiers préférés à Tokyo. C’est surement le quartier le plus peuplé de la ville. C’est le centre de la mode et des affaires. Très animé à toutes heures de la journée, vous pourrez aller faire du shopping, déguster de bons petits plats et boire un verre. Mais aussi prendre de magnifiques photos sur l’un des immenses passages piétons du quartier. Lorsque la foule traverse, c’est littéralement une marée humaine qui s’engage sur le passage piéton. Mais tout se passe très calmement, comme les japonais savent si bien faire. C’est juste très impressionnant ! 

Quartier de Roppongi

Il s’agit du quartier dans lequel je résidais pendant mon séjour à Tokyo. Les tarifs y sont abordables et c’est surtout le meilleur quartier à mon sens pour poser ses valises puisque c’est un quartier central à 20min environ de tout. Les alentours sont très sympas et le quartier de Roppongi est très vivant la nuit. Vous trouverez pleins de bars et de restaurants ! C’est ici que j’ai mangé les meilleurs ramens de ma vie !

Roppongi est considéré comme le quartier le moins sécurisé de Tokyo, mais je pense que l’on se sent bien plus en sécurité que dans n’importe quelle ville de France. Le Japon est un pays hyper safe, bien qu’il faut faire attention partout… Mais la réputation de Roppongi est liée aux nombreux bars, boites et salons de massage qui arpentent le quartier. Ne faites tout simplement pas confiance aux rabatteurs de boites et éviter de trainer une fois la soirée terminée.

Tour de Tokyo la Tour Eiffel du Japon 

Les Japonais ne s’encombrent pas de détails. Donc pourquoi pas ne pas avoir eux aussi leur propre Tour Eiffel ? Aussitôt dit, aussitôt fait. C’est en 1958 que la Tour de Tokyo voit le jour dans le quartier de Minato. Rouge et blanche, on ne peut pas la rater dans le ciel de Tokyo. Elle mesure 333 mètres de haut, soit une dizaine de mètre plus haute que la Tour Eiffel, et s’illumine selon les évènements à l’instar de sa consoeur parisienne. Plus légère, la Tour de Kyoto est la plus grande tour de métal du monde et est conçue pour résister aux séismes. A ses pieds, un centre commercial et de nombreux restaurants. Elle abrite aussi des évènements, comme le Parc d’Attraction officiel One Piece en 2015. La tour possède deux observatoires, le premier à 145m de hauteur accessible par escaliers uniquement les weekends et jours fériés. On peut y voir un sol vitré et le temple shinto le plus élevé de Tokyo.

Le deuxième étage se situe à 250m de haut et abrite l’observatoire principal d’où l’on peut apercevoir le Mont Fuji par temps clair.

Marché aux poissons de Tsukji

Si vous aimez les sushis, ne cherchez plus. C’est au marché aux poissons de Tsukji qu’il faut aller. Je vous conseille d’y aller assez tôt entre 9h et 10h. Vous pouvez y aller dès 6h pour les plus courageux pour observer l’arrivée du poisson et l’activité incessante du port à une heure si matinale. Sinon profitez en pour vous promener autour du port et commencez à rejoindre les restaurants vers 10h. Victimes de leurs succès, ils sont très vite pris de court par les gourmands et vous pouvez faire jusqu’à 1h à 2h de queue pour déguster de succulents sushi… Le premier arrivé, le premier servi. Evidemment évitez d’y aller le weekend et privilégiez un jour de la semaine. Les restaurants du marché aux poissons sont plus chers que la plupart des restaurants à Tokyo mais ils valent vraiment le détour. Comptez en moyenne 15/20€ par personne pour quelques sushis et 20/30€ pour tout déguster ! 

Odaiba

Odaiba est une île artificielle située dans la baie de Tokyo. On y trouve majoritairement des logements, des bureaux et des centres commerciaux. Mais ce quartier est pris d’assaut le weekend par les familles. Vous pourrez profiter de ses infrastructures telles qu’une salle d’exposition, un spa avec des bains japonais, interdit aux personnes tatouées et pas mixte, des salles de jeux, une grande roue, un grand centre commercial pour faire du shopping, un aquarium, la réplique de la Statue de la Liberté. Après la Tour Eiffel, ils ont aussi reproduit la statue de La Liberté. Pourquoi se prendre la tête à voyager alors que l’on a tout à domicile ? Pendant mon séjour, il y avait également le Cirque du Soleil. Vous trouverez également une petite plage accessible en été. Pour s’y rendre, il vous suffit de prendre la ligne Yurikamome qui passe par le Rainbow Bridge d’où vous pourrez admirer la baie.

Palais dAkasaka

Le Palais d’Akasaka ou la maison des Hôtes d’Etat est comme son nom l’indique le lieu qui accueille les Hommes d’états en visite au Japon. Le Palais a déjà accueilli Donald Trump et son épouse, le couple présidentiel chinois. Emmanuel Macron n’a pas encore eu l’occasion de s’y rendre en date du mois d’août 2018. Il s’agit du Palais Impérial du Prince Héritier. Vous pouvez visiter l’intérieur du Palais et différentes salles de réception mais les photos sont interdites. Mais vous pourrez vous rattraper dans les jardins pour prendre de jolies photos du Palais. La demeurre est magnifique ainsi que les tapis, rideaux et ornements qui l’habitent mais je me suis un peu ennuyée, entourée principalement du 3ème âge… Le palais est ouvert de 10h à 17h, dernière entrée à 16h30 et l’entrée coûte 8€ environ.

Parc Ueno

C’est ici que vous devez aller pour voir des cerisiers en fleurs si vous êtes au Japon au mois d’Avril. Etant sur place pendant le mois de juin pour ma part, je n’ai pas visité ce parc et je le mets sur ma todolist pour la prochaine fois.

Le quartier est apparemment le moins propre de la ville avec bons nombres de sans domicile fixe. Vous trouverez à Ueno, le Musée National de l’art occidental, un zoo, le Musée Royal ainsi qu’un temple. 

Meiji-jingu

Meiji-jingu garden est un immense jardin en plein cœur de la ville. Apaisant, il permet de prendre un grand bol d’air frais loin du tumulte des rues bondées de Tokyo.

Au cœur de ce parc se trouve le grand sanctuaire de Yoyogi avec sa magnifique structure de bois. Je vous conseille de vous rendre dans ce parc en avril où vous pourrez admirer les cerisiers en fleurs. Le weekend, bons nombres de touristes et d’habitants se retrouvent dans ce parc afin de pique-niquer ou même de danser ou de faire du sport en groupe. L’ambiance est très joviale ! Profitez de la ballade pour ensuite vous diriger vers Omotesando, les Champs Elysées de Tokyo et perdez vous dans Harajuku Street, comparable au quartier du Marais à Paris. J’ai adoré me promener dans ce quartier. Pleins de boutiques et de petits restaus.

Shinjuku Gyoen

Paisible parc en plein cœur de Tokyo. Il est l’un des plus grands parcs de Tokyo avec ses 58 hectares. Il s’agit du jardin impérial de Tokyo situé dans le quartier de Shinjuku. Quartier commerçant avec plusieurs Pachinko (casino japonais détenus par les Yakusas, la mafia japonaise). Non loin vous pourrez aller vous restaurer au Robot restaurant, avec son show hors du commun. Le restaurant appartient aussi aux Yakusas et le prix d’entrée + dîner avoisine les 80€…Personnellement je ne l’ai pas fait mais le show a l’air vraiment spectaculaire !

Pour en revenir au parc il est aussi agréable au printemps pour ses cerisiers en fleurs qu’en automnes avec ses couleurs qui tirent vers le rouge-orangée. Un havre de paix dans la ville.

Si tu connais d’autres endroits sympa à Tokyo, je te laisse m’en faire part en commentaire ! 

 

Manon

Hello, moi c'est Manon. Ma passion c'est le voyage et j'ai décidé de réaliser mon rêve, tout plaquer pour partir faire le tour du monde. Je te partage ici mes découvertes et mes bons plans en espérant que cela te donne des idées et le goût du voyage si tu ne l'as pas déjà... ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :