• Manon SOBRAQUES

Voyage aux Philippines : budget et itinéraire 3 semaines

Après un voyage de deux semaines au Cambodge et la découverte du Vietnam, mon voyage aux Philippines se termine. J’ai globalement adoré mon voyage même si ce fut au prix de nombreuses péripéties. Je savais que les transports locaux n’allaient pas être de tout repos, mais ça en vaut réellement la chandelle !

En 3 semaines j’ai pu découvrir des îles paradisiaques entre eau turquoise et plage de sable fin, j’ai réalisé mon rêve de plonger au dessus d’une épave, j’ai fait une traversée en bateau clandestin, j’ai dormi avec des inconnus, j’ai vu d’énormes bancs de sardines, j’ai rencontré une chamane dans les montagnes, j’ai fait un trajet en scooter de 3h sous la pluie et je me suis baignée au milieu des tortues et d’étoiles de mer. Le programme de 3 semaines aux Philippines est plutôt riche en découvertes.

Hôtels El Nido



Sommaire

  1. Mon itinéraire aux Philippines

  2. Jour 1 et 2 : Manille

  3. Jour 3, 4 et 5 : Panglao, BOHOL

  4. Jour 6 et 7 : Siquijor

  5. Jour 8, 9 et 10 : Moalboal, CEBU

  6. Jour 11, 12 et 13 : Puerto Princesa, PALAWAN

  7. Jour 14 et 15 : Port Barton, PALAWAN

  8. Jour 16 et 17 : El Nido, PALAWAN

  9. Jour 18, 19 et 20 : Coron, PALAWAN

  10. Notre budget pour 3 semaines aux Philippines

  11. Ce que je n’ai pas aimé aux Philippines

  12. Ce que j’ai aimé aux Philippines

  13. A savoir avant de partir aux Philippines

Mon itinéraire aux Philippines

Pour découvrir les Philippines, archipel de plus de 7000 îles, j’ai choisi de mixer les coins touristiques et des coins un peu plus tranquilles au bord de mer en restant entre 2 et 3 jours à chaque endroit. Si c’était à refaire, et avec du recul, je visiterai moins d’endroits et profiterai plus longtemps des spots où je me sentais bien. Mais pour savoir où l’on se sent bien, il faut bien y aller une première fois…

Pour aider à préparer mon itinéraire je me suis basée sur les recommandations que l’on m’avait faites, mes envies et la cohérence des transports. Je savais que les transports étaient un sport national aux Philippines. J’ai volontairement boudé Oslob sur l’île de CEBU célèbre pour pouvoir admirer les requins baleines. Je ne suis pas fan des zoos et tous types de lieux créés spécialement pour observer des animaux. Je préfère avoir la chance de les voir dans leur milieu naturel ou ne pas les voir du tout. Oslob est très controversé sur la toile. Les entreprises qui organisent ce genre de tour viennent nourrir les animaux pour que les touristes puissent les admirer au plus prêt… Qui sait ce qu’il se passe d’autre ? Chacun sa conscience et son éthique…

Jour 1 et 2 : Manille

Arrivée plutôt en douceur à Manille. Après tout ce que j’avais lu et entendu je m’attendais au pire. J’ai choisi de loger dans le quartier de San Juan un peu à l’écart du centre de la ville. C’est pour être pour cela que j’ai moins été frappée par les côtés négatifs de Manille de prime à bord.

Puis en visitant le centre historique de la ville, j’ai compris… Beaucoup de bidonvilles entassés, la saleté, la pauvreté… Pour se rendre dans Intramuros il faut avoir le cœur bien accroché. Il y a pas mal d’enfants qui mendient, des prostituées et la misère à chaque coin de rue. Mais la plupart des choses à voir à Manille se situent dans le secteur. Si tu peux squizzer cette ville, ce n’est vraiment pas nécessaire de s’y arrêter dans le cadre d’un séjour inférieur à 1 mois.

Jour 3, 4 et 5 : Panglao, BOHOL

Direction Panglao sur l’île de Bohol. Le trajet en avion se fait sans encombre. Premier voyage aux Philippines plutôt réussi et changement de décor ! L’île est sympa. Mais je découvre qu’il y a l’île principale de BOHOL et puis la petite île de Panglao. Et j’ai réservé l’hôtel 3 jours à Panglao. J’aurai plutôt fait 2 jours à Panglao et 2 jours sur Bohol avec le recul.

Panglao est assez touristique mais quand même agréable. La plage de Alona n’a rien de sauvage, entourée de restaurants et de bars mais c’est globalement propre et l’eau est turquoise !

alona beach panglao

On peut visiter Hinagdanan Caves et il faut louer un scooter pour se déplacer pour 300 pesos la journée. `

Sur l’île de Bohol on peut découvrir les fameuses Chocolate Hill. C’est à ce moment là que l’on a fait 3h de scooter sous la pluie… On a eu quelques éclaircies une fois arrivés au sommet et c’est plutôt sympa mais pas de quoi faire 3h de route. C’est pour cela que je pense qu’il faut faire 2 nuits et 2 nuits. Il y a aussi la possibilité de dormir ou de manger sur la rivière qui serpente la montagne.

chocolate hills bohol

Puis enfin, on peut apercevoir le plus petit primate au monde, le tarsier. Il y a plusieurs sanctuaires. En rapport avec ce dont je parlais au début, je me suis rendue au Tarsier Sanctuary le plus au sud de l’île. Mais je pense que ce sont tous les mêmes… Les tarsiers, en voie de disparition, sont disposés de part et d’autre du parc de façon à ce que les touristes les observent facilement. Ils sont nourris. Ils vivent en général la nuit et somnolent la journée. D’où le fait que ce soit simple de les observer malgré leur très petite taille. Quasi inertes pendant notre visite, ils peuvent apparemment faire des bonds de 5m de haut la nuit.

tarsier philippines

Il y a également deux cascades à observer, Camugao Falls et Kawasan Falls. Nous avons aperçu la première et pas trouvé la seconde. Camugao est cool mais je pense qu’il faut desce

Jour 6 et 7 : Siquijor

Mon coup de cœur aux Philippines. Apparemment boudés par les Philippins car considérée comme l’île de la sorcellerie qui porte malheur, Siquijor semble très appréciée des français. Encore peu touristique, nous avons croisé une dizaine de français sur l’île et peu de touristes étrangers.

C’est un petit paradis sur lequel je serai restée bien plus longtemps. Notre logement au confort sommaire nous offrait quand même luxe d’être les pieds dans l’eau ! C’est ici que j’ai rencontré une Chamane, elle s’appelle Maria et du haut de ses 80 ans passés, elle vous accueille avec plaisir dans sa maison perchée dans les hauteurs de Cantabon. Une fois sur place, demande Maria, les habitants te conduiront chez elle. Après quelques incantations et un massage à la feuille de banane et une mixture dont elle a le secret, mes maux de dos semblent s’être envolés… Effet placébo ou pas, j’ai bien aimé rencontrer cette vieille dame au milieu de nulle part.

Il ne faut pas repartir de Cantabon sans avoir visiter Cantabon Caves. C’est tellement impressionnant. La visite dure 1h environ et il faut être impérativement accompagné d’un guide. Je ne t’en dis pas plus…

cantabon cave siqujor

Le coin le plus sympa pour loger c’est sans aucun doute San Juan, ici aussi.

Pour faire du snorkelling, sans aucun doute je te conseille la réserve naturelle sous marine de Tupod Beach, un petit paradis ! Je n’avais pas ma Go Pro ce jour là alors je m’efforce d’en garder précieusement chaque souvenir.

snorkelling Philippines

Si t’en as marre de chiller sur la plage de sable blanc tu peux aussi aller faire un tour au Balete Tree, un immense arbre avec un fish spa « naturel ». Plutôt marrant à faire si cela ne te dérange de tremper tes pieds avec tout le monde au pied de l’arbre.

balete tree siquijor

Il y a aussi la cascade de Lugnason, qui est gratuite et d’où tu peux te jeter d’une liane comme à Lagaan Falls mais qui est payant, quelques pesos avec un guide qui t’emmène jusqu’à la cascade. Il ne faisait pas beau ce jour là mais avec le beau temps ce doit être génial de se baigner dans la cascade ou de pique niquer.

Jour 8, 9 et 10 : Moalboal, CEBU

Première galère du voyage pour rejoindre Moalboal depuis Siquijor. Il est 15h et il n’y a pas de bateau disponible depuis le port principal de Larena (SIQUIJOR) ce jour-là en direction de Liloan, (CEBU).

On doit revenir sur nos pas pour prendre un bateau depuis le village même de Siquijor direction Dumaguete sur l’île de Negros Oriental. A Dumaguete, on prend le 3ème tricycle du périple pour le port de Sibulan (NEGROS ORIENTAL) mais toujours pas de ferry à destination de Liloan. Donc on monte un peu plus haut à Tampi pour prendre un ferry direction Bato (CEBU).

Nous arrivons à Bato aux alentours de 22h30. Le prochain bus pour Moalboal est à 1h du matin. Nous prenons un trycicle et c’est 2h30 de route qui nous attendent encore pour rejoindre notre hôtel et au passage un trajet négocié à 2500 pesos contre 150 en bus… Mais quand y a pas le choix et que tu galères depuis plus de 9h alors qu’en temps normal il t’aurait fallu 2h pour le trajet Siquijor – Moalboal, tu lâches l’affaire à un moment donné…

Surtout qu’au final, je n’ai pas vraiment aimé Moalboal. Pour rencontrer du monde c’est sympa car il y a pas mal de touristes et de backpackers mais Siquijor me manque soudainement. C’est ici que l’on peut voir des bancs incroyables de sardines, l’attraction principale. La plage se situe au cœur du village de Basdiot, le cœur touristique de Moalboal.

La plage principale White Beach appartient à un hôtel et c’est payant. C’est sans compter nos talents d’explorateur. Non loin de Kawasan Falls, qui ne vaut pas le détour selon moi car beaucoup trop de monde, sauf si tu veux faire du canyoning apparemment… Il y a la plage de Lambug Beach assez sauvage. Il faut traverser les fermes alentours et ne pas avoir peur de rouler sur des chemins approximatifs mais la plage est sympa. Pour se baigner en revanche c’est moins cool. Mieux vaut venir ici pour le coucher du soleil ou pour pique niquer. Des enfants viendront peut-être vous demander des parking fees, à votre bon cœur encore une fois…

Jour 11, 12 et 13 : Puerto Princesa, PALAWAN

Les choses à faire sont assez éloignées du centre. La plage la plus sympa, Nagtabon, est à plus d’une heure de route et environ 500 pesos l’aller-retour en tricycle. Pour louer un scooter c’est 600 pesos la journée, en louant plusieurs jours on peut descendre à 400 pesos.

L’aéroport au centre de la ville casse selon moi mon petit plaisir de me perdre dans une ville. Il n’ y a pas de quoi se balader réellement et la plage de Pristine Beach (payante) ne vaut vraiment pas le détour ! Il y a cependant quelques restaus sympa mais c’est vraiment pas indispensable de s’arrêter ici d’après mon humble avis.

Se rendre à Puerto Princesa depuis Moalboal :

On prend un bus (150 pesos/pers) depuis Moalboal vers Cebu pour prendre l’avion direction Puerto Princesa, la ville principale de l’île de Palawan. Nous avions prévu de séjourner 3 jours sur place sur les conseils d’une personne rencontrée au Vietnam. Mais après coup ça ne vaut vraiment pas la peine de s’arrêter.

Jour 14 et 15 : Port Barton, PALAWAN

A Port Barton c’est détente et farniente, découverte des îles, chill et apéro sur la plage. Et c’est aux Philippines que j’ai vu les plus beaux couchers de soleil en Asie du Sud.

sunset aux philippines port barton

Voilà un endroit où j’aurais aimé rester une semaine. Bien que touristique, c’est assez calme et l’endroit amène à la détente. 2 rues parallèles, c’est tout ce que représente Port Barton. J’ai adoré le Island Hoping à Port Barton. En petit comité, nous avons rencontré un couple qui deviendra de très bons amis et avec qui nous allons partager nos prochaines galères de voyage…

island hopping port barton

Se rendre à Port Barton depuis Puerto Princesa :

On peut prendre un bus que seul les locaux prennent apparemment mais nous n’avons pas trouvé comment le prendre puisque tout le monde nous a redirigé vers les vans climatisés. 500 ou 600 pesos pour 3h30 de route environ. Le van était blindé et Sylvio a passé le trajet sur un siège de fortune puisqu’il n’y avait pas de place.

Jour 16 et 17 : El Nido, PALAWAN

Port Barton – El Nido ressemblera fortement au trajet précédent. Il y a même des gens sur le toit, tant le van est blindé !

El Nido c’est clairement l’usine à touristes mais c’était plus agréable que l’idée que je m’en étais faite. Oui il y a beaucoup de tricycles, de restaurants et un nombre incommensurable de bankas (bateaux touristes). D’ailleurs il est déconseillé de se baigner sur la plage principale d’El Nido. De toute façon entre les bateaux et les restaus, la plage doit faire à peine 1m20 de large. Le coucher de soleil est cependant magnifique. Les autres plages de El Nido sont accessibles en bateau.

J’avais lu qu’il était plus intéressant de loger sur la plage de Corong Corong à l’entrée de la ville de El Nido mais c’est exactement la même chose. La plage est bondée de bateaux. Puis tu seras plus loin du centre pour faire des activités donc je ne suis pas forcément d’accord.

Se rendre à El Nido depuis Corong-corong

Pour faire Corong-Corong – El nido c’est environ 15min à pied et 50 pesos en tricycle pour un prix correct (même si tu peux avoir moins) et 100 pesos pour un prix touriste.

La principale activité de El Nido ce sont les fameux Island Hoppig, tour A, B, C et D. Apparemment le A et le C sont les plus sympas. J’ai choisi le Tour A avec le Big Lagoon sur l’application Klook, dont je me sers systématiquement maintenant. 15€ la place au lieu de 20€/personne.

island hoping à el nido tour A

Cependant, depuis peu les autorités ont limité les entrées journalières au Big Lagoon donc à moins d’avoir réservé bien en avance ou de s’arranger avec l’agence de tourisme, pas de Big Lagoon pour nous. Je trouve que vu le monde sur le site chaque jour c’est une bonne idée de limiter les entrées. Il y a pas mal de coraux abimés ou morts à certains endroits dû au tourisme de masse.

Je rappelle que les coraux sont des êtres vivants, tout comme les étoiles de mer et qu’il ne faut pas marcher dessus, les sortir de l’eau ou encore les broyer en faisant du snorkelling.

Jour 18, 19 et 20 : Coron, PALAWAN

C’est à ce moment là que le périple commence à se corser. Arrivés à El Nido aucun ferry de disponible pour Coron où nous avons réservé notre hôtel non remboursable et d’où nous avons notre avion pour la prochaine destination… Sur les quelques compagnies qui font le trajet toutes, ou presque, ont soit disant un problème de bateau. Donc un seul bateau part par jour et les réservations sont complètes. Nous avons rencontré plusieurs personnes qui avaient réservé un mois à l’avance et qui n’arrivairnt pas à prendre le bateau, sans vous parler de la galère pour se faire rembourser…

Nous avions réservé les vols et les hôtels mais pas les déplacements internes que nous réservions au fur et à mesure. Pour Coron dans les deux cas ça s’envisageait mal…

Comment réserver un ferry de El nido vers Coron

Après notre Island Hoping à El Nido nous avons retrouvé nos amis de Port Barton par le plus grand hasard. Ensemble, nous avons réussi à trouver une agence qui nous a vendu des tickets pour le lendemain et notre traversée en bateau clandestin a débuté ici. 7h de voyage sur un bateau dédié normalement aux Island Hoping à la journée… Je vous raconterai le périple plus tard.

Arrivée à Coron, il s’avère que notre hôtel est à 43km du centre et après 7h de bateau je suis moyennement chaude pour poursuivre le périple. L’hôtel a gentiment accepté de me remboursé. Le seul hic c’est que tous les hôtels à Coron sont pleins ! On finira par partager la chambre de notre couple d’amis… Comme quoi les galères ça rapproche beaucoup plus vite en voyage que dans la vie de tous les jours !

J’ai pu réalisé un de mes rêves, faire de la plongée sous marine au dessus d’une épave. J’en garde un magnifique souvenir. Nous avons plongée avec Whale Scuba Dive Center c’est une agence tenue par des coréens. Les responsables sont très sympathique et le personnel très pédagogue. On a passé un très bon moment. Vous pouvez avoir une réduction si vous êtes plusieurs (3500 au lieu de 3800 à 4).

Nous avons écumé plus de 90% des centres de plongée de la ville. 3 centres ont des instructeurs français dont French Kiss et Corton Divers. Voici ce qui en ressort : Centre de plongéeTarif/pers (2019)Instructeur françaisDépartRetourEpave incluse pour débutantDéjeuner inclusFrench kiss4500OUI12H16H/17HNONNONCorto Divers3000OUI9H15HOUIOUIWhale Scuba Dive Center3800NON8H3015H30OUIOUI

Nous n’avons pas fait de Island Hopping sur Coron (à partir de 1200 pesos la journée, comme à Coron). Je pense que l’idéal est de prendre 2 ou 3 jours pour l’Apo Reef. C’est une croisière qui permet de bien profiter et de ne pas être envahi de touristes. Le coût étant hors budget dans notre cas, nous testerons une autre fois !

Nous avons opté pour le kayac à Hot Spring. Nous ne sommes pas rentré dans Hot Spring. Nous avons longé la plage sur la droite en arrivant puis loué notre kayak pour 500 pesos (250 pesos par personne et 50 pesos par personne pour accéder au site, négocié à 0). Cela nous a permis d’aller au point de snorkeling des tours qui terminent leur journée avec ce spot. Puis surtout de découvrir une plage vide de monde à 1h15 de kayak de la plage. Un vrai paradis !

Pour se rendre à Hot Spring nous avons louer un scooter à Coron, 300 pesos pour 8h.

Pour louer un kayak à Hot Spring, une fois arrivée sur le site, il ne faut pas rentrer à Hot Spring mais longer la plage sur la droite pendant bien 10min et demander aux habitants où vous pouvez louer un kayak, ils vous montreront.

Notre budget pour 3 semaines aux Philippines

Nous avons dépensé 1736€ pour 2 adultes en 3 semaines, soit 868€/personne répartis comme suit :

  1. 715€ pour les transports

  2. 3 vols (Manille – Bohol, Bohol – Palawan, Coron – Manille)

  3. 19 tricycles

  4. 1 bus

  5. 2 vans

  6. 4 bateaux

  7. 4 scooters

  8. 439€ pour les logements dont 9 hôtels soit en moyenne 16€ la nuit à 2.

  9. 302€ pour la nourriture, soit en moyenne 7,50€ par jour par personne.

  10. 280€ d’activités.

Ce que je n’ai pas aimé aux Philippines

  1. la difficulté parfois pour se déplacer notamment en bateau

  2. difficile de trouver de la bonne nourriture locale, les restaus les mieux notés sont des restaus occidentaux ou coréens ou japonais…

  3. état des routes pour rejoindre les hôtels assez approximatifs parfois

  4. le tourisme de masse et les infrastructures pas adaptées

Ce que j’ai aimé aux Philippines

  1. la gentillesse des philippins bien que parfois le côté américain des tips ressort un peu trop. Ils sont toujours de bonne humeur (dès tôt le matin ils accompagnent le chant du coq par un karaoké endiablé, tous les jours c’était une comédie musicale !)

  2. le sourire des enfants

  3. le temps magnifique tout au long du séjour avec seulement 2 jours de pluie (nous avons séjourné aux Philippines pendant le mois de janvier/février).

  4. La beauté des paysages

  5. Contrairement à ce que l’on dit on se sent en sécurité aux Philippines. Si on évite les endroits dit « à risque » comme le sud de Palawan ou le sud de l’archipel en général tout se passe très bien.

A savoir avant de partir aux Philippines

  1. Les Philippins sont très croyants et ont beaucoup de respect pour la religion. 80% ded philippins sont chrétiens. Ils apportent beaucoup d’importance aux fêtes religieuses et vous pouvez vite vous retrouver dans un étau si vous vous rendez dans les rues pendant l’une de ces fêtes.

  2. Réserves tes hôtels et activités à l’avance, notamment si tu te rends sur des îles touristiques (Palawan, Boracay…).

  3. Le temps d’attente au restaurant est relativement long, donc prévoir en conséquence, même pour le petit déj à l’hôtel.

  4. Aux Philippines, la débrouillardise est de mise et il ne faut surtout pas perdre son calme mais tenter de comprendre les choses et de communiquer.

  5. Parfois on ne porte pas de casque quand on loue un scooter, ça dépend des îles mais tu peux toujours en demander un !

  6. Les chaussures d’eau sont de mise pour toutes sorties en mer ou dans les caves ! Attention aux coraux et aux rochers !

  7. Il n’est pas conseillé de boire l’eau du robinet comme dans pas mal de pays d’

  8. Evites les crèmes solaires nocives pour la vie sous marine.

  9. Prévoies assez de cash sur toi en arrivant. Par exemple, il n’y a pas de distributeur automatique à Port Barton et ceux de El Nido ne fonctionnent pas tout le temps, ce qui créé des queues de plus de 30min parfois.

  10. Les vans maximisent leur trajet et on peut être très serrés jusqu’à 4 personne par rangée au lieu de 3 normalement. Donc si t’es malade en voiture…. Anticipe ! Les routes sont parfois chaotiques bien que beaucoup sont actuellement en travaux.

J’espère que cet article t’aura aidé à préparer ton voyage. Si tu as des questions je serai ravie de les lire en commentaire !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout