• Manon SOBRAQUES

Passage des frontières en Amérique du Sud ?

Voici une question qui revient régulièrement depuis que je suis en Amérique du Sud, comment se passe le passage des frontières en Amérique du Sud ? En 4 mois de voyage en Amérique du Sud, j’ai traversé 4 frontières. Dont une en avion Argentine – Pérou et 3 par voie terrestre, Brésil – Argentine, Pérou – Equateur et Equateur – Colombie. La plus longue a été Equateur – Colombie, mais rien de bien compliqué !



Sommaire

  1. Comment traverser une frontière en Amérique du Sud ?

  2. Traverser la frontière Equateur – Colombie par voie terrestre

  3. Comment se passe le passage des douanes aux frontières ?

  4. Mes conseils pratiques pour traverser une frontière

Comment traverser une frontière en Amérique du Sud ?

Comme indiqué, 90% de mon voyage en Amérique du Sud s’est effectué en Bus. J’ai traversé deux frontières, Pérou – Equateur et Equateur – Colombie. J’ai pris le bus dans la ville la plus proche de la frontière d’un côté et le bus m’a amenée dans la ville souhaitée de l’autre côté avec un léger arrêt au poste de frontière.

Pour le passage de la frontière Brésil – Argentine, c’est un peu plus compliqué, parce que le bus que tu prends d’un côté ou de l’autre n’attend pas forcément que tu fasses tamponner ton passeport à la douane. Donc soit il te donne un ticket pour le prochain bus, soit tu repayes un bus, soit parfois il attend et tu traverses les deux postes de douanes avec le même bus. En général c’est assez rapide pour cette frontière. Il y a seulement les gens du bus.

J’explique en détail le passage de cette frontière dans l’article qui explique comment se rendre aux chûtes d’Iguaçu côté argentin.

Il faut prendre Easy bus :

Concernant le passage de la frontière Equateur – Colombie, c’est là que ça se corse. En effet, il y a très peu de compagnies de bus qui font la traversée directement de Quito à Cali par exemple. La compagnie Ormeno propose le trajet mais seulement une fois par semaine (et son site n’est pas clair) a un prix exorbitant par rapport à d’habitude, soit 80$/personne pour un aller. Et encore faut-il vouloir partir à la date proposée. Apparemment Cruz del Sur ferait aussi le trajet direct mais je n’ai pas trouvé d’infos à ce sujet.

Traverser la frontière Equateur – Colombie par voie terrestre

Pour traverser la frontière Equateur – Colombie par vois terrestre, il faut d’abord prendre un bus direction Tulcan. Depuis le terminal Sud de Quito il y en a un toutes les heures 24h/24h et le trajet dure environ 8h. Je te conseille de prendre un bus vers 22h/23h à Quito pour arriver au petit matin à la frontière.

Il n’est pas conseillé aux touristes de traverser la frontière de nuit et c’est mieux d’arriver tôt le matin pour éviter la foule au poste de frontière.

L’attente peut durer jusqu’à 7h d’après quelqu’un rencontré sur place. Le bus Quito – Tuclan coûte 12,50$/personne.

Une fois arrivé à Tulcan, tu prends un taxi ou un collectivo jusqu’à la frontière. Tu en as pour 3$ environ. Tu passes le poste de douane puis tu traverses la frontières à pied (5min à pied séparent les postes de douanes de chaque pays). De l’autre côté, et les démarches administratives effectuées, tu prends un taxi ou un collectivo jusqu’à Ipiales, la ville à côté, environ 9000 pesos (2,40€).

Depuis Ipiales, tu pourras prendre un bus en direction de Cali ou de la ville de ton choix en Colombie. Pour te rendre à Cali depuis Ipiales, il faut compter un peu plus de 10h de bus, prévois de la lecture ! Pour le bus Ipiales – Cali il faut compter 10€/personne soit 40 000 pesos.

Comment se passe le passage des douanes aux frontières ?

Dans chacun des cas, on a peut être eu de la chance, mais ca été assez rapide. Si le bus fait un trajet direct, il fait un rapide stop à la frontière et soit la douane monte dans le bus pour vérifier les passeports, soit il faut sortir et faire tamponner son passeport à la frontière.

Le grand avantage lorsque l’on a un passeport français c’est que l’on a pas besoin de visas dans la majorité des pays en Amérique du Sud sous réserve de rester moins de 3 mois dans chaque pays.

Et contrairement en Asie, personne n’a jamais vérifié ici ! Alors qu’en Asie il faut souvent avoir acheté son billet de sortie avant même de rentrer dans certains pays pour prouver que l’on quitte le territoire dans les temps.

Si le bus n’est pas direct, il faut sortir du bus et aller faire tamponner son passeport au bureau de douane. Dans le pays de sortie mais aussi dans le pays d’entrée ! Toutes les frontières ont été assez rapides, même en Equateur – Colombie parce que nous sommes arrivés à 6h du matin.

Et c’est à cette frontière que nous nous sommes rendus compte des problèmes rencontrés par les vénézuéliens. Plus on se rapproche des Etats-Unis plus la migration des vénézuéliens est frappantes. Des familles entières jonchent le sol des douanes. Parfois depuis des jours. Femmes, enfants, personnes âges… les conditions sont atroces et ils attendent, allongés par terre dans le froid que leur accorde le passage.

Mes conseils pratiques pour traverser une frontière

  1. Si ton budget est limité, choisi de voyager en bus plutôt qu’en avion. Le réseau de bus en Amérique est très développé, on n’a jamais attendu plus d’un quart d’heure au terminal terrestre pour avoir le prochain bus.

  2. Prévois de faire les trajets de nuit pour arriver au petit matin à la frontière

  3. Habille toi chaudement parce que dans les bus il fait parfois froid

  4. Prévois de quoi lire ou te distraire, parce que les trajets peuvent être longs (10h et plus parfois)

  5. Prévois de quoi boire ou grignoter, sachant que le bus fait toujours un stop dans un restau de route pour manger pour les trajets de plus de 5h

  6. Bien que nous n’ayons jamais eu de problèmes, mets un cadenas à ton sac à dos/valise qui sera déposé en soute du bus et garde ton sac à dos constamment avec toi

  7. Ne perds pas le ticket des bagages reçu après avoir mis ton sac en soute ! Il sera indispensable pour récupérer ton sac !

  8. En ce qui concerne le changement de devise, on essaye de faire en sorte de ne plus avoir de monnaie sur nous au moment de changer de pays pour retirer directement aux ATM dans le prochain pays. Sinon je te conseille de changer dans les bureaux de change en ville. Evite les aéroports pour leurs taux très élevés ou les changeurs de rues, il y a beaucoup d’arnaques et de faux billets.

Si tu as des questions, hésite pas à m’en parler en commentaire !

Epingle cet article sur Pinterest, ça peut aider du monde !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout