• Manon SOBRAQUES

Les transports en Amérique du Sud ?

Une question qui revient souvent et que l’on peut se poser avant de partir, comment se déplacer en Amérique du Sud ? En tant qu’européen on a tendance à changer de pays en seulement 1h de vol. C’est un peu différent dans un continent comme l’Amérique du Sud. Les distances sont beaucoup plus longues mais le réseau de transports est dans l’ensemble bien développé. Voici mes conseils pour choisir les transports en Amérique du Sud.



Sommaire

  1. Le bus

  2. L’avion

  3. La voiture

  4. Les collectivos

  5. Le métro

  6. Les ferry

  7. Les vans privés

Le bus

Le moyen de transport le plus développé en Amérique du Sud. Le réseau de bus est beaucoup établi qu’en Europe. Il y a un terminal terrestre dans chaque ville et des départs de bus très régulièrement. C’est simple nous n’avons jamais attendu plus de 10min pour prendre un bus même en arrivant au terminal sans avoir de tickets.

En général on se rend au terminal dans la matinée ou en fin de journée en fonction du temps nécessaire pour rejoindre la prochaine destination. Le bus permet aussi d’économiser une nuit d’hôtel si on voyage de nuit.

Parfois les trajets peuvent aller jusqu’à 15h de bus. C’est long et il faut avoir le temps mais d’un point de vue budget sa vaut clairement le coup. Nous n’avons jamais payé plus de 25$ pour un trajet et souvent aux alentours de 10$ pour un trajet de 8/10h. Et il faut s’acquitter des taxes du terminal de bus (en général 1$/personne). C’est un ticket à acheter avant d’embarquer dans le bus. On a surtout vu ça au Pérou. Ce n’est pas dans les tous les terminaux de bus.

Les bus sont modernes et bien équipés. Parfois il dispose de wifi et très souvent de télé avec des films projetés pendant le trajet. Parfois la compagnie offre une bouteille d’eau et un snack en fonction de la durée du trajet. Quoi qu’il arrive le bus s’arrête toutes les 5h environ pour faire une pause et manger dans un restaurant de route.

Ma compagnie de bus préférée en Amérique reste Cruz del Sur, présente dans les tous pays que l’on a traversé. Ce n’est pas la moins chère mais la plus confortable avec un espace VIP avant d’embarquer, un snack et couverture et coussin, des toilettes… Certaines compagnies n’ont pas de WC à l’intérieur ou alors des toilettes uniquement réservées aux femmes ou le chauffeur précise que « c’est uniquement pour faire pipi » !

En général il existe deux types de bus, les bus avec siège cama ou semi cama. C’est à dire couché au premier étage ou semi couché au deuxième étage. L’équivalent de la première classe et de la seconde classe. Quelques dollars séparent les deux classes, donc pour les longs trajets (+ de 8h) je vous conseille de prendre cama pour être plus confortable.

Les valises sont mises en soutes, donc je vous conseille de les cadenasser et vous n’aurez pas de problème et de ne pas perdre le ticket qui vous sera remis en échange. Les sacs ne sont pas rendus si pas de ticket ! Ma plus grande peur c’était que l’on mette quelque chose dans mon sac. Si votre valise est fermée à clé en soute vous ne risquez rien. Si vous prenez votre sac à doc avec vous dans le bus ça ne risque rien non plus. Veillez simplement à vos affaires, comme partout.

frontière brésil argentine en bus

L’avion

Pour les longues distances ou si vous n’avez pas le temps l’avion reste une bonne alternative. Bien que beaucoup plus cher que tout autre transport. Après notre voyage en Asie où l’on voyage en avion pour moins de 100€, même pour changer de pays, en Amérique du Sud c’est différent !

Vols pas cher

Il faut compter entre 200 et 400€ pour changer de pays ou même pour aller d’un point A à un point B au sein d’un même pays. D’autres part, les bagages ne sont pas toujours inclus, voir souvent jamais inclus. Et ils peuvent coûter très chers ! Donc il faut penser à bien vérifier avant de réserver.

Autre petite subtilité, certaines compagnies demandent à ce que le billet d’avion soit imprimé avant votre arrivée à l’aéroport. Sinon des frais supplémentaires sont facturés si le billet est émis par la compagnie au guichet.

Pensez systématiquement à vous enregistrer en ligne, cela vous évitera de faire la queue. Il existe la majorité du temps des files spécifiques pour les enregistrement en ligne.

billet d'avion pas cher
Gros avantage que l’on a en temps que français c’est que nous n’avons pas besoin de visa en Amérique du Sud pout traverser les frontières. On a le droit de rester maximum 90 jours dans chaque pays sans visa.

La voiture

Je n’ai pas loué de voiture en Amérique du Sud mais si vous souhaitez être 100% indépendant c’est quelque chose qui peut s’envisager. De plus en plus de voyageurs traversent l’Amérique du Sud en van par exemple. Je ne sais pas comment cela se passe au niveau des campings cependant.

L’essence n’est pas si chère et s’achète au galon. Cependant attention au trafic dans les grandes villes. Les grandes villes sont très polluées et le trafic est dense ! Vous pouvez perdre des heures dans les bouchons. Un permis international est indispensable pour louer une voiture à l’étranger.

road trip en australie

Les collectivos

Ce sont les bus des villes. Autant le réseau de bus longue distance est très bien foutu autant le réseau de bus local est pas vraiment très clair. Il existe des arrêts que l’on peut deviner grâce à quelques panneaux mais c’est surtout en hélant le chauffeur qu’il va s’arrêter.

A chaque arrêt, une personne crie les prochains stops et la direction du bus et les gens intéressés montent. Même si le bus est à un feu rouge par exemple. Pas besoin qu’il soit à un arrêt déterminé. Quand vous souhaitez vous arrêter, il suffit de le dire au chauffeur. Il y a les arrêts officiels et les arrêts officieux d’après ce que j’ai compris.

Les trajets internes aux villes sont rarement plus cher que 1 ou 2$ par personne. On paye le bus soit au chauffeur en montant. Soit on va s’assoir dans le bus et la personne qui a crié les arrêts passent vous donner un ticket ou pas en échange du paiement. Ou alors vous payez en sortant en fonction de votre arrêt.

Le métro

Le métro tel que l’on connait n’existe pas dans beaucoup de villes. J’en ai vu à Medellin, à Rio et à Buenos Aires. Les métros sont propres et fonctionnels. Il faut prendre un ticket aux bornes ou aux guichets. On peut aussi prendre des cartes de transports rechargeables. Ce qui est cool c’est qu’il y a souvent la wifi dans les métros.

A Lima, le métropolitain n’est pas le fameux train sous terre, mais un réseau de bus qui ont leurs propres voix. Cela permet d’éviter les bouchons. Les tickets s’achètent en borne également et les arrêts sont en surface. Les péruviens sont très fiers de leur métropolitain ! souvent blindés donc attention aux heures de pointe, il se peut que vous laissiez passer plusieurs bus avant de pouvoir monter.

VIDEO METRO LIMA

Les ferry

Pour certains destinations en Argentine, au Chili ou pour le lac titikaka il se peut que vous deviez prendre un bateau ou un ferry. Il faut se rendre au port comme on se rendrait au terminus de bus et prendre son ticket directement là bas.

On peut aussi passer par une agence de tourisme mais en général les tarifs sont un peu plus élevés puisqu’ils prennent leur commission. Sauf au lac titikaka on a vu que c’était plus cher de prendre un ticket directement à quai.

Les vans privés

Ce sont les solutions de transports proposés par les hôtels et les agences de tourisme pour faire des excursions. Mais aussi pour se rendre d’un point A à un point B. Le van vient vous chercher directement à votre hôtel et vous dépose à l’hôtel de votre choix en fin de journée.

Le confort est optimal avec van climatisé et chauffeur personnel. Les vans contiennent en général une dizaine de personnes. C’est idéal pour les groupes qui peuvent avoir des tarifs préférentiels.

J’espère que cet article t’aidera à organiser ton voyage en Amérique du Sud et à être rassuré sur les transports. C’est une question que j’avais aussi en tête avant d’arriver sur ce continent. Avec tout ce que l’on entend, je peux te dire aujourd’hui que les transports sont super safe et que je suis maintenant habituée à faire plusieurs heures de bus. J’ai ma kindle et Netflix 😉

Si tu as trouvé cet article utile, n’hésite pas à l’épingler sur Pinterest.

1 vue0 commentaire