• Manon SOBRAQUES

Comment visiter Medellin en Colombie ?

Après Salento et ses immenses palmiers, on poursuit notre voyage en Colombie par la découverte de Medellin. Avec un peu d’appréhension au vu de ce que l’on a entendu sur cette ville. Et encore une fois, je suis convaincu que les à priori ne servent à rien et qu’il faut se rendre sur place pour en avoir le coeur net. Medellin est une charmante ville où les colombiens nous ont accueilli les bras ouverts ! Cette ville pleine de couleur et de saveurs a su casser les codes. C’est parti, je vous emmène visiter Medellin.



Sommaire

  1. Que faire à Medellin ?

  2. Admirer Medellin d’en haut au Parc Cerro Nutibara

  3. Centre historique et Carrera 52

  4. Comuna 13

  5. Jardin Botanique

  6. Tour Pablo Escobar

  7. Visiter les environs

  8. Comment se déplacer à Medellin ?

  9. Où dormir à Medellin ?

  10. Que manger à Medellin ?

  11. Comment se rendre à Medellin ?

  12. Est-ce que c’est dangereux à Medellin ?

Que faire à Medellin ?

Il y a plus de choses à voir à Medellin qu’à Cali selon moi. D’autant plus que je trouve que lors d’un voyage en Colombie, ce n’est clairement pas les villes qu’il faut privilégier. Mais si je devais choisir ce serait Medellin. Je ne suis pas allée à Bogota intentionnellement.

Vols Bogota – Medellin à partir de 29€ A/R

Admirer Medellin d’en haut au Parc Cerro Nutibara

C’est un parc situé juste à côté de notre hôtel et qui offre une vue magnifique sur la ville. D’ici on comprend que la ville de Medellin est une cuvette et que les montagnes alentours sont parsemées tour à tour de forêts de béton et de forêts verdoyantes. On a l’impression que plus on monte, plus les quartiers sont populaires.

Il faudra monter quelques marches pour arriver en haut pendant 20min grand max mais la vue en vaut le détour. Puis en haut du parc se trouve Pueblito Paisa. Un petit village artisanal avec des boutiques et restaurants. Idéal pour faire une pause et admirer la vue au calme.

Centre historique et Carrera 52

Le centre historique retrouve l’effervescence de la ville. Entre les sorties de bureaux dans le quartiers des affaires et les petites rues commerçantes, on en prends pleins les yeux et pleins les narines ! Il y a pleins de vendeurs ambulants et de boutiques.

L’architecture de la ville est aussi moderne qu’ancienne. Les nombreux parcs sont parfaits pour se reposer à l’ombre. Le Parc des lumières abrite une immense bibliothèque et des photographies qui retrace un peu l’histoire de la Colombie. Il y a des jeux de lumières à la nuit tombée.

En continuant, tu tomberas sur la Carrera 52 est une rue piétonne et te permettra de déambuler à ta guise. Pour remonter jusqu’à la Plaza de Botero. Tu pourras visiter le Palacio de la Cultura Rafael Uribe ou admirer les sculptures à l’entrée.

Comuna 13

L’une des plus belles réussites de la ville selon moi. Cette favela était l’une des favela les plus dangereuses d’Amerique latine dans les années 80, notamment pendant la période sombre de Pablo Escobar et des cartels de drogue. Aujourd’hui, c’est toujours une favela où il faut éviter de se promener la nuit mais les conflits se sont totalement apaisé.

A tel point que Comuna 13 est devenue très touristique. Célèbre grâce à son street art et ses influences très artistiques, de nombreux touristes se rendent chaque jour ici seuls ou accompagnés d’un guide. D’ailleurs, l’état a installé un escalator en plein coeur de la favela afin de faciliter la vie des habitants. Avant il fallait plus de 2h pour se rendre dans le centre ville à pied. Il en faut aujourd’hui 30min grâce à l’escalator.

J’ai fait la visite de la Comuna 13 par moi même donc je ne sais pas si l’escalator a été installé avant ou après l’essor touristique de la favela… En tout cas en journée, les habitants sont hyper accueillants et discutent très facilement. Soit pour vous parler de leur quartier, chanter ou danser. Il y a des galeries d’arts et de nombreux restaurants. Et la vue sur Medellin est incroyable !

On prend également conscience des conditions de vie des habitants de la favela, qui malgré un essor touristique vivent toujours dans des conditions assez rudimentaire, maisons en brique avec toits en tôle retenus par des cailloux. J’espère qu’à l’avenir, le tourisme va permettre à la Comuna 13 de se développer.

Jardin Botanique

Pour se reposer après une longue journée de marche ou pour débuter la journée dans le calme, je vous conseille d’aller faire un tour au Jardin Botanique. Il y en a un dans toutes les grandes villes en Amérique (mais aussi en Australie) j’ai l’impression et c’est vraiment agréable !

Autour du jardin il y a un immense complexe universitaire et un centre commercial.

Tour Pablo Escobar

C’est un tour que je n’ai pas fait mais je sais qu’il existe et que beaucoup de personnes vont à Medellin pour suivre les traces de Pablo Escobar. Ce succès est bien entendu le fruit de NARCOS, la série Netflix. Si tu cherches sur internet tu trouveras quelques sites qui proposent des tours à Medellin mais également dans toute la Colombie. Tu pourras en savoir plus également sur Medellin et la période Pablo Escobar via un free walking tour que je te conseille de faire. Plus complet qu’un simple tour sur Pablo.

Sinon tu peux te rendre sur les endroits phares de la vie de Pablo Escobar par toi même. Sur la Villa Monaco dans laquelle il a vécu avec toute sa famille et ses employés, mais aussi Jardines Montesacro, le cimetière dans lequel il est enterré. Je sais qu’il est aussi possible de visiter via un tour La Catedral, la prison avec jacuzzi que Pablo Escobar s’était fait construire lui même. Sur Maps.me, il y a également deux points indiquants qu’il s’agit de l’endroit où Pablo Escobar est mort… Il y en a deux donc je ne sais pas lequel est le bon et si c’est véridique. A toi de voir.

Visiter les environs

Il faut savoir qu’à seulement 2h de bus de Medellin se trouve Guatape un charmant petit village qui mérite clairement le détour ! C’est entre autre pour cela que je privilégie Medellin à Cali si tu dois faire un choix.

visiter guatape

Pour en savoir plus sur Guatape.

Comment se déplacer à Medellin ?

Medellin possède un métro ultra pratique pour visiter la ville. Même Bogota n’a pas de métro ! Ce qui positionne Medellin un peu au-dessus de Bogota sur ce point et qui fait que Medellin est clairement appréciée des expats.

La ville est beaucoup mieux organisée que la capitale. Il y a également des Metropolitain comme au Pérou. Ce sont les bus qui ont leur propre voie pour éviter les bouchons.

Le réseau de métro est très bien fait puisqu’il traverse la ville de part en part. Un ticket vaut 2550 pesos. Il s’agit en fait de carte que tu insères dans le portique à la sortie. Top pour l’environnement ! Pas de ticket de métro papier que l’on retrouve par terre comme à Paris la plupart du temps. Tu peux charger la carte du montant que tu souhaites.

Sinon il reste les fameux taxis, veille à toujours prendre un taxi officiel jaune. Ils ont tous le compteur normalement. Uber est aussi présent à Medellin et le service est top. Les prix sont similaires. Tu peux aussi te balader à pied sans problème. Il faut juste être prudent la nuit tombée par précaution comme dans toutes les grandes villes.

Où dormir à Medellin ?

J’ai dormi dans le quartier de Rosales Fatima. Un quartier résidentiel très calme. Non loin de l’aéroport et à mi chemin et les terminaux de bus Sud et Nord.

L’hôtel était top, le personnel très sympa. La chambre et la salle de bain spacieuses et très propres. Le petit déjeuner correct.

Hôtel : Hotel Boutique Plaza

Prix : 16€/nuit avec petit déjeuner <img class="lazyload" src="https://www.awin1.com/cshow.php?s=648387&amp;v=7505&amp;q=312283&amp;r=550407" border="0">

Que manger à Medellin ?

Je n’ai pas vraiment d’adresses à te conseiller puisque nous avons surtout mangé dans des restaurants de rue. Par contre je peux te conseiller des plats à tester.

On a goûté du poulet fris au miel dans un fast food non loin de la Comuna 13 avec des pommes de terres cuites au four en croûte de sel et banane plantin.

Il faut absolument goûter, si tu n’es pas végétarien et que tu manges du porc. C’est le plat typique de la région Paisa à Medellin et ses environs, le Bandeja Paisa. Un plat à base de saucisse, de lard, d’haricots blancs, de riz, de banane, d’oeufs et d’avocat. Un plat bien consistant !

Les yaourts glacés en Colombie sont pas mal. Tu peux les agrémenter de fruits et de céréales.

Comment se rendre à Medellin ?

Tout dépend d’où tu arrives. Si tu viens de Carthagènes ou de Bogota, le plus simple reste l’avion (1h de vol environ mais 150€/personne à peu près). Le plus économique reste le bus.

Nous venions de Salento en bus, on en a eu pour 48000 pesos par personne. Il a fallu prendre un bus de Salento jusqu’à Pereira (8000 pesos/personne et 2h de transport) puis un bus de Pereira jusqu’à Medellin (40000 pesos/personne et 6h de bus environ). Il existe un bus direct de Salento jusqu’à Medellin qui part à 10h ou 10h30 mais il était plein lorsque nous nous sommes présentés au terminal de bus de Salento.

Est-ce que c’est dangereux à Medellin ?

Je ne me suis pas sentie en insécurité à Medellin. La ville est plutôt moderne et nous ne sommes pas allés dans les quartiers à éviter. Comme les favelas à la nuit tombée par exemple. Contrairement à Cali où nous nous sommes retrouvés au milieu d’un quartier mal famé en pleine journée.

Comme partout, je vais répéter que si tu agis de façon responsable, que tu ne traînes pas avec des gens douteux, il ne t’arrivera rien. Maintenant personne est à l’abri et il faut rester sur ses gardes. Mais dans l’ensemble je n’ai pas trouvé Medellin plus dangereux qu’une autre ville.

Attention également à certaines personnes qui peuvent te proposer tout un tas de trucs, notamment de la drogue. Et j’ai vu ça partout en Amérique latine. Les dealers profitent des touristes pour leur revendre leur came au prix fort. Il suffit de refuser gentiment.

Pour l’anecdote, un dealer en Colombie nous a proposé je ne sais plus quelle drogue et suite à notre refus, il a déballé tout ce qu’il avait. J’ai fini par lui dire que tout ce qu’on voulait c’était un lit pour dormir. Il a rigolé en disant « je comprends, c’est beaucoup mieux que ce que je te propose » en faisant un énorme sous-entendu et ça s’est arrêté là.

Si tu as des questions ou des remarques qui pourraient aider d’autres voyageurs, je te laisse le faire en commentaire.

Epingle cet article sur Pinterest :

1 vue0 commentaire